• Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Au fil des jours

    septembre 2021
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Liste des articles

  • Vous avez la parole

    • Album : Photos de vacances 2008
      <b>aot2008hyresplage02.jpg</b> <br />

Pensée du jour

Posté par ENO filles le 8 mai 2008

Maupassant

Publié dans Pensées et Litterature | Pas de Commentaire »

Y a plus de saison…

Posté par ENO filles le 8 mai 2008

En Mai fais ce quil te plait !
Album : En Mai fais ce qu'il te plait !
Mai au jardin n'est plus ce qu'il était, mais c'est mon mois préféré. Fêtes et anniversaires dans ma maison s'y succèdent chaque année.
9 images
Voir l'album

« En mai fais ce qu’il te plait»

Enfin le printemps ! La nature reverdit !  Tout bourgeonne, tout fleurit, les oiseaux font leurs nids, et les dictons liés aux saisons s’en font l’écho : * Dictons et Comptines d’autrefois célébraient le retour du soleil en commençant précisément par le mois d’avril :** Proverbes d’Avril« En avril, ne te découvre pas d’un fil »
« En mai, quitte ce qui te plaît»
« En juin, quitte l’un »
« En juillet, quitte l’autre »
« En août, quitte tout ! »
« Quand arrive la Saint-Fulbert (10 avril), dans la campagne tout est vert »« À la Saint-Jules (12 avril), les sansonnets tiennent ménage dans les clochers »« Bourgeons de Saint-Valérien (14 avril), le fruit n’est pas loin »« À la mi-avril, le blé est à l’épi »

« À la Saint-Théodore (20 avril), fleurit chaque bouton d’or »

« À la Saint-Frédéric (27 avril), tout est vert, tout est nids : plantes, bêtes et puis gens, tout sourit. » 

«  »Quand arrive la Saint-Fulbert (10 avril), dans la campagne tout est vert. »« À la Saint-Jules (12 avril), les sansonnets tiennent ménage dans les clochers. »« Bourgeons de Saint-Valérien (14 avril), le fruit n’est pas loin. »

Parfois de la neige, souvent de la pluie Avril connaît parfois les dernières chutes de neige, particulièrement redoutées si les fleurs sont précoces, car le gel les détruit… ce qui laisse présager de maigres récoltes.

 » On n’a pas fini d’hiverner tant qu’avril n’est pas passé. »
« Il n’est point d’avril si beau qu’il n’ait de neige sous son chapeau. »« Fleur d’avril ne tient qu’à un fil. » « Caprices d’avril font tomber les fleurs et trembler les laboureurs. »« Neige d’avril dévore le blé comme le bœuf le ferait. »

… souvent beaucoup de pluie
La pluie est souvent de rigueur en avril, mais n’était guère crainte autrefois : elle contribuait au contraire à faire pousser les plantes plus dru.
« Quand avril est pluvieux, les moissons n’en vont que mieux. »

« Avril pluvieux fait mai joyeux. »

Gare à certaines dates !

Attention aux 23 et 25 avril !

Deux journées fatidiques pour les récoltes : la Saint-Georges (23 avril) et la Saint-Marc (25 avril).

On est au début du mois, les fleurs sont nécessairement là même si l’hiver s’est attardé, et un temps trop rude peut les faire tomber et compromettre les récoltes à venir.

« S’il gèle à la Saint-Georges, sur cent bourgeons en reste quatorze. »

« Quand il pleut à la Saint-Georges, sur cent cerises on en a quatorze. »

« Pluie de la Saint-Georges coupe aux prunes et aux cerises la gorge. »

« Quand Saint-Marc n’est pas beau, pas de fruits à noyau. »

« S’il pleut à la Saint-Marc, pas de panier ni de sac. »

** Proverbes de mai     

*Dieu nous garde de la fange d’août,
Et de la poussière de mai.

*De la pluie le premier jour de mai,
Ôte aux fourrages de la qualité.

*Lorsqu’il pleut le 3 mai,
Point de noix au noyer.

*Le mois de mai de l’année,
Décide la destinée.

*Plus mai est chaud,
plus l’an vaut.

*Brouillard de mai, chaleur de juin,
Amènent la moisson à point.

*En mai,
Fleurit le hêtre et chante le geai.

*Celui qui s’allège avant le mois de mai,
Certainement ne sait pas ce qu’il fait.

*Au mois de mai,
Voleurs sont nés.

*Mai clair et venteux,
Fait l’an plantureux.

*Du mois de mai, la chaleur,
De tout l’an fait la valeur.

*Chaleur de mai,
Verdit la haie.

*Le froment sera mal nourri,
Si mai ne voit sa fleur et son épi.

*Quand le raisin naît en mai,
Faut s’attendre à du mauvais.

*Mai jardinier,
Ne comble pas le grenier.

*Mai froid n’enrichit personne,
Mais il est excellent quand il tonne.

*La rosée du mois de mai
Rend le laboureur gai

*Pluie de mai,
Vache à lait.

*Mars aride,
Avril humide,

Mai tenant de tous les deux
Présagent l’an plantureux.

*Froid mai et chaud juin,
Donnent pain et vin.

*Froid mai et chaud juin,
Emplissent la grange jusqu’aux coins.

*Mariage du mois de mai,
Fleurissent tard ou jamais.

*Brouillard de mai, chaleur de juin,
Amènent la moisson à point.

*Mai,
Fait ou défait.

*Le mois de Mai,
De l’année,
Décide la destinée.

*En Mai fleurit le hêtre,
Et chante le geai.

*Pendant le joli mois de Mai,
Couvre-toi plus que jamais.

*Mariage du mois de Mai,
Fleurit tard ou jamais.

*Frais Mai, épaisse tourte,
Mais peu de vin dans la coupe.

*Plus Mai est chaud,
Plus l’an vaut.

 *Mi-mai, queue d’hiver. 

Frais mai et chaud juin,
Amènent pain et vin.

*Mai frileux, an langoureux
Mai fleuri, an réjoui
Mai venteux , an douteux.

*Petite pluie de mai
Tout le monde est gai.

*S’il pleut le jour de Sainte Pétronille (31 mai)
Elle est quarante jours à sécher ses guenilles.

 *Mai, mois fleuri, mois béni. 

Mai mois de fleurs, mois de pleurs.

En avez-vous d’autres? 

Une prédiction ?
Vous voulez connaître la météo de l’été ? Il vous suffit, paraît-il, de bien observer le temps le 17 avril. L’avez-vous fait ?

En effet, les dictons des anciens affirmaient que : « Beau temps à la Saint-Anicet (17 avril) est l’annonce d’un bel été ». Vrai ou pas ?

Les paris sont ouverts !

 

 

Publié dans Saisons | 6 Commentaires »

Cash

Posté par ENO filles le 2 mai 2008

Cash
Album : Cash

9 images
Voir l'album
   Qui chasse Qui ?  Qui est Cash ? 

Je cite :  « J’ai un défaut j’aime pas perdre »  « Et je gagne toujours parce que j’aime l’argent » « Et je n’ai rien contre le luxe » 

Et vous ?

*Avec Jean Dujardin (j‘aime énormément l’acteur Jean Dujardin et j’ai envie de vous faire partager mes bons moments alors allez voir ce film – il est encore à l’affiche), Jean Reno, Valeria Golino, Alice Taglioni un quatuor de très grande qualité.

Jean Dujardin, notre « James Bond », plus élégant, plus séduisant et plus charmant que jamais dans un film où vous redécouvrirez les règles du jeu du chat et de la souris. Mais armez vous de courage. Il faut rebondir en permanence sous peine de noyade.

*En plus court,  « un arnaqueur fait tout pour éviter les agressifs. Et encore plus les agressifs armés. Solal  a oublié cette règle. Résultat, il est mort, assassiné par un mauvais perdant. Clovis Cornillac n’y fera donc qu’une très brève apparition. L’affaire aurait dû en rester là.

Mais Solal a un frère : Cash (Jean Dujardin) . Et Cash a décidé de le venger. A sa manière. En élaborant une arnaque de haut vol.

Toutefois, l’adversaire est sur ses gardes. Et Cash et ses amis se sont peut-être attaqués à plus fort qu’eux… Dans ce genre d’opération, les alliances se font et se défont, les complices sont parfois des traîtres et les traîtres des complices. A la fin, une seule chose compte : qui est le pigeon ? » Cash? Ses prétendus adversaires? Ou nous, le public?

Une comédie policière ou un policier comédie…

 *Et pour vous mettre en appétit, la bande annonce du film sur : 

http://www.linternaute.com/cinema/fiche_bandeannonce/15160/134002/index.shtml 

*Lien Cinéma  http://www.linternaute.com/cinema/ 

Publié dans Cinéma | Pas de Commentaire »

61e Festival de Cannes

Posté par ENO filles le 2 mai 2008

image6.jpg                                  

Le  61e Festival de Cannes, lieu privilégié des rencontres et des découvertes, est la plus importante manifestation cinématographique au monde. Il aura lieu du 14 au 25 mai.

Sa vocation artistique se décline en diverses actions en faveur du cinéma et il organise parallèlement le Marché du film, destiné à encourager les échanges entre vendeurs et acheteurs du monde entier.

* Le look pour monter les marches
Afin de monter les marches en toute élégance, découvrez cette tenue luxueuse qui fera pâlir de jalousie Nicole et Julia.

*Le kit du parfait festivalier
Avant de vous rendre sur la Croisette, prenez bien soin de noter ces quelques conseils afin de monter les marches avec classe. 
Le parfait festivalier prend des photos et des vidéos avec son téléphone portable.  Comment peut-on se rendre sur la Croisette sans l’indispensable, l’essentiel, le primordial téléphone portable dernier cri ? Ce petit objet rectangulaire que vous glissez très confortablement dans la poche pourra vous sauver la mise dans bien des situations. Obsolètes les encombrants sacs à appareils photos et les lourds camescopes, optez pour la mobilité en utilisant votre téléphone portable dernière génération avec lequel vous pourrez immortaliser très facilement les moments les plus juteux du Festival ! 

Participer au Festival revient à entreprendre une véritable randonnée. Fatigue, stress, ampoules, déshydratation : le confort ne sera pas au rendez-vous et se préparer devient essentiel si l’on ne veut pas que ces petits détails nous gâchent l’existence ! Une trousse de premier secours contenant de l’eau, des pansements, des vitamines, du café, et peut-être un déodorant,  devrait faire l’affaire. Et selon les années un parapluie ou un coupe –vent.

Les News du Festival

*Sean Penn président !
seanpenn.jpg Le Jury, présidé par Sean Penn, accueille deux nouveaux membres, l’actrice française Jeanne Balibar et l’auteur-réalisatrice iranienne Marjane Satrapi.

deniro.jpg Enfin, c’est Robert de Niro qui remettra la Palme d’or, décernée par le Jury, dimanche 25 mai.

*L’affiche du Festival de Cannes 2008 est une photo de David Lynch, avec un graphisme de  Pierre Collier, affichiste de cinéma. Cet hommage au talent de David Lynch donnera le ton du 61e Festival de Cannes. Pierre Collier a imaginé tout un ensemble graphique à partir de l’affiche, créant pour les festivaliers un environnement esthétique autour et dans le Palais, déclaré ainsi territoire cinématographique du 14 au 25 mai 2008.

Et pour la première fois, en partenariat avec la FNCF, l’affiche sera mise à disposition de tous les cinémas de France.  Pour la voir allez sur: http://www.festival-cannes.fr/fr/festival/officalposter.html

*Hommage à Max Ophuls 

Lola Montès de Max Ophuls ouvrira Cannes Classics En 2007, la Cinémathèque française et les Films du Jeudi (Laurence Braunberger) ont entrepris avec l’aide de Marcel Ophuls la restauration de Lola Montès, réalisé en 1955 par Max Ophuls.


Cette restauration a été rendue possible grâce à une étroite collaboration avec la Fondation Thomson pour le Patrimoine du Cinéma et de la Télévision (qui a notamment mis à disposition les laboratoires Technicolor), avec le soutien du Fonds Culturel Franco Américain, et grâce au mécénat de L’Oréal et agnès b.
La Cinémathèque française, sous l’égide de Serge Toubiana, présentera cette nouvelle restauration Technicolor de Lola Montès en avant-première mondiale, lors du 61è Festival de Cannes.
Inspiré par la vie scandaleuse de la comtesse de Landsfeld, dite Lola Montès, le film est la dernière œuvre de Max Ophuls mais aussi son unique film en couleur.
Sous le regard attentif de Marcel Ophuls, en suivant l’expertise technique de François Ede, et grâce aux prouesses techniques des Laboratoire Technicolor, la Cinémathèque française s’est engagée à restaurer Lola Montès dans son montage initial, en lui restituant ses couleurs, sa bande son et son format d’origine, offrant ainsi à ce film culte la possibilité d’émerveiller les jeunes spectateurs et de séduire à nouveau celles et ceux que le film avait déjà conquis.
Cette présentation de cette restauration sera l’occasion de rendre hommage à Max Ophuls, disparu en 1957, peu de temps après la sortie du film. 

* La Sélection officielle, c’est parti.

La Sélection officielle est composée d’une vingtaine de longs métrages en Compétition, de la vingtaine de films sélectionnés à Un Certain Regard, des films Hors Compétition ou en Séances spéciales, du programme des courts métrages en compétition et des films d’école de la sélection Cinéfondation.

* Concourront en sélection officielle

* Les frères Dardenne (deux fois Palme d’or avec Rosetta en 1998 et L’Enfant en 2005) pour  « Le Silence de Lorna »  

* Wim Wenders avec “The Palermo Shooting

* Steven Soderbergh (Palme d’or en 1989 pour Sexe, mensonges et vidéo) avec son biopic consacré au « Che » incarné par Benicio Del Toro.

 *Autre habitué, Clint Eastwood, montera les marches pour défendre « The Changeling » 

*Enfin le réalisateur turc Nuri Bilge Ceylan, croisé à Cannes en 2003 avec Uzak (deux prix) et en 2006 avec Les Climats, fait son retour en sélection officielle avec le drame « Les Trois Singes » 

Parmi les autres réalisateurs estampillés Croisette,   

*Quentin Tarantino, l’enfant terrible du cinéma américain, ne sera pas en sélection officielle cette année, mais y sera présent: il s’improvisera professeur pour donner la traditionnelle leçon de cinéma. 

*Quant à David Lynch, son esprit flottera durant toute la manifestation puisque l’affiche officielle du Festival de Cannes 2008 a été produite à partir de l’un de ses clichés. 

*La Sélection 2008 du Festival de Cannes est complétée par les films suivants :

- En Ouverture et en Compétition, le mercredi 14 mai : « Blindness » de Fernando Mereilles, avec Julianne Moore, Mark Ruffalo, Danny Glover, Gael García Bernal.

- Le troisième film français en Compétition : « Entre les murs » de Laurent Cantet, avec François Begaudeau. - Un nouveau film en Compétition : « Two Lovers » de James Gray avec Joachim Phoenix et Gwyneth Paltrow.- Par ailleurs, « Hunger » de Steve McQueen fera l’Ouverture du Certain Regard, le jeudi 15 mai.

** Et pour en savoir plus - Les sites Internet

http://www.linternaute.com/sortir/cinema/festival-de-cannes/selection-officielle/programme.shtml 

http://www.festival-cannes.fr/fr.html 

www.festival-cannes.com
Site d’informations générales et pratiques tout au long de l’année, le site officiel couvre pendant le Festival l’actualité de la manifestation avec des articles, des photos et des vidéos (Marches, photo calls, conférences de presse, évènements officiels). Les informations en ligne sont actualisées plusieurs fois par jour et les vidéos font l’objet de « best of ».

*remisepalme2007.jpg Mémoire : Quel film a remporté la Palme d’or 2007 ?

  Votre langue au chat?

Allez sur:

festival-de-cannes.bifi.fr 
Cannes, mémoire de Festival
propose une sélection inédite de documents témoignant de l’histoire du Festival, archivés à la Cinémathèque Française et présentés au travers d’une base de données interactive.

www.ina-festivaldecannes.com
Chroniques d’un festival inauguré en avril, est une initiative commune de l’INA et du Festival pour mettre à disposition des internautes soixante ans d’archives audiovisuelles du Festival, de manière éditorialisée et interactive.

ou cliquez sur les images

  palmedor2007lejt.jpg  palmedor2007.jpg

J’espère ne pas avoir fait d’erreurs

A suivre…

Publié dans Cinéma | 1 Commentaire »

Le petit brin de muguet

Posté par ENO filles le 30 avril 2008

 poesi13.gifmuguet11.gif* Un bouquet de muguet
par Robert Desnos

Un bouquet de muguet,
Deux bouquets de muguet,
Au guet! Au guet!
Mes amis, il m’en souviendrait,
Chaque printemps au premier mai.
Trois bouquets de muguet,
Gai! Gai!
Au premier mai,
Franc bouquet de muguet
.

poesi21.gif         Le temps du muguet

Pour voir les vidéos cliquer sur les images ci-dessous

letempsdumuguet1.jpg                letempsdumuguetdd.jpg

Cette chanson symbole de la fête du travail a été écrite sur la musique de Vassili Soloviev-Sedoi et Mikhail Matoussovski. Les paroles françaises sont de Francis Lemarque.

Il est revenu, le temps du muguet
Comme un vieil ami retrouve
Il est revenu flâner le long des quais
Jusqu’au banc ou je t’attendais
Et j’ai vu refleurir
L’eclat de ton sourire
Aujourd’hui plus beau que jamais
Le temps du muguet ne dure jamais
Plus longtemps que le mois de mai
Quand tous ses bouquets déjà seront fanes
Pour nous deux rien n’aura change
Aussi belle qu’avant
Notre chanson d’amour
Chantera comme au premier jour
Il s’en est allé, le temps du muguet
Comme un vieil ami fatigue
Pour toute une année, pour se faire oublier
En partant il nous a laisse
Un peu de son printemps
Un peu de ses vingt ans
Pour s’aimer, pour s’aimer longtemps

Et maintenant à moi. C’est mon blog après tout !!!

poesi7.gif Histoire du brin de muguet perdu dans un livre


D epuis longtemps déjà dans ma maison

Le courrier se fait rare,

Et le muguet aussi.

M ais dans un coin de ma chambre,

Clochette Un brin de muguet est caché.

Il me rappelle certains jours heureux

Où nous allions le cueillir en famille.

Je l’ai retrouvé hier

 D ans mon missel de première communiante.


Et, comme pendant un moment, je restais là

A le regarder,

poesi21.gif 

Soudain, le petit brin de muguet me parla.

- « E xcuse, me dit-il, si j’ai triste figure

Si je suis un peu jaune et un peu rabougri.

Pourtant, si tu savais, j’étais beau je t’assure.

Tu as l’air d’en douter, tu as oublié ?

Je vais, pour te convaincre, te conter mon histoire.

D ’abord, j’ai vu le jour là-bas, très loin d’ici,

De l’autre côté…


C’est sur le sol encore français qu’un matin j’ai fleuri.

Au milieu d’autres fleurs.

J ’ai vécu, sans savoir que c’était le bonheur.

Je buvais, le matin, la rosée bienfaisante.

Je voyais, le ciel bleu, la lune, les nuages.

Je voyais, le soleil à travers les feuillages.

A insi, rapidement, je suis devenu grand.

Comme il faisait bon, comme tout était beau!

Nous avions chaque jour, les oiseaux qui chantaient.

Tu as dû, toi aussi, les écouter, autrefois.

J’aurais dû ne jamais rien désirer de plus.

P ourtant je subissais l’attrait de l’inconnu.

Je pensais que peut-être, je serais cueilli.

Comme porte-bonheur, et j’en étais ravi.
poesi5.gif Pour conserver longtemps ce muguet frais et parfumé,

Avec des gestes tendres,

D ans ton livre précieux tu m’as enfermé,

Tout comme si j’étais moi aussi

Une chose sacrée.

J’étais heureux et fier d’être ainsi honoré.

A insi dans le recueil de cuir, je me suis endormi. Clochette


Je suis resté des jours,

J’ai franchi la mer et

Parcouru la France,

 Jusqu’à ce qu’aujourd’hui tu me trouves.

J’avais bien essayé de garder

Un reste de parfum pour toi.

M ais quand tu as voulu me prendre dans tes doigts Clochette

J’en étais tout ému, je ne puis l’expliquer.

Et en poussière j’ai disparu »

poesi5.gift c’est ainsi que j’aurais pu vous envoyer,

C’est sans doute enfantin,

Ce petit brin de muguet, si longtemps caché

Que je ne sais plus d’où il venait.

Aussi c’est bête, voyez-vous, mais j’ai pleuré ce soir!

À vous mes enfants, ma famille, mes amis,

Et à vous aussi que je ne connais pas,

Voici le souvenir de ces quelques clochettes,

ClochetteCe petit brin de rien du tout,


Qu’avec votre imagination

Vous saurez parfumer.

L a fée C lochette Clochette

poesi20.gif

23h24 Quelle belle idée. Merci Jeannine pour ton petit diaporama.

Et cette fois c’est F.L. qui chante. Je le communique de suite à nos ami(e)s et je vais me coucher.

N’oubliez pas de cliquer sur le globe…

Du muguet pour vous

Merci Valérie pour ta jolie carte. Chacun pourra l’apprécier avec moi ici.

(cliquez sur l’image pour la regarder et arrêtez-la à votre gré)

Un brin de muguet

Publié dans Fêtes | 4 Commentaires »

Loupian et la Villa Gallo-Romaine des Près Bas

Posté par ENO filles le 21 avril 2008

                                                LE VILLAGE DE LOUPIAN

Attention! Avertissement!

Si vous préférez garder la surprise, ne regardez pas ces albums avant la visite. Mais mon intention est de donner envie de venir aux hésitantes, à celles qui craignent de trop s’éloigner de leur home et de faire participer celles qui ne le peuvent vraiment pas.

Loupian et la villa gallo-romaine
Album : Loupian et la villa gallo-romaine

10 images
Voir l'album
 

Loupian

Les premières mentions du village proprement dit (LUPIANUM) datent du Xème siècle. Au cœur du village actuel, on peut admirer les vestiges des remparts, le château seigneurial ainsi que quelques façades renaissance.

L’EGLISE PALEOCHRETIENNE
A l’époque où la villa gallo romaine est transformée en un véritable petit palais campagnard, un imposant ensemble religieux (église, baptistère, cimetière) est installé sur le site actuel de l’église Sainte-Cécile près du village.

L’église d’une longueur de 35 mètres est étroitement associée au baptistère. Ce dernier a une forme hexagonale caractéristique de l’époque paléochrétienne où le catéchumène, souvent un adulte, doit s’immerger entièrement dans la cuve. Curieusement, l’église survivra à l’abandon de la Villa au Vème siècle. En effet on trouve une église Sainte-Cécile mentionnée, avec son cimetière et ses jardins, dans un testament du XIème siècle, époque à laquelle se forme le village actuel. Sous la voûte, quatre arcs toriques se croisent deux à deux, comme pour dessiner une schématique croisée d’ogive. Cette décoration qui repose sur des colonnettes en délié ne connaît pas de comparaison, du moins dans le contexte local.

LA CHAPELLE SAINT HIPPOLYTE
(classée Monument Historique depuis 1923)

La chapelle Saint-Hippolyte, datée du XIIème siècle, est un petit édifice roman, probablement associé au château seigneurial.
Le chœur est tout à fait remarquable. De forme polygonale, il est couvert par une voûte en cul de four, réalisée à l’aide de petits blocs rectangulaires assemblés en épis.

L’EGLISE SAINTE CECILE (classée Monument Historique depuis 1949)

Construite dans le courant du XIVème siècle, l’église paroissiale Sainte-Cécile, impressionnante de majesté et de sobriété, est de style gothique languedocien.
Son aspect extérieur a l’austérité d’une forteresse. L’intérieur de l’édifice, par contre, développe une splendide nef aux proportions parfaites.
Deux raisons expliquent l’installation de l’église à l’écart du village de Loupian .
En premier lieu un site religieux existait à cet endroit depuis l’Antiquité (église paléochrétienne).
La seconde raison réside dans la présence du « cami romieu », chemin de pèlerinage faisant de Loupian une étape pour les voyageurs qui y trouvaient une maladrerie et plusieurs auberges. L’église fut proportionnée de manière à pouvoir accueillir les pèlerins en même temps que la communauté villageoise.

logo2musecommunalvillaloupian.jpg 

LA VILLA GALLO-ROMAINE DE LOUPIAN

Les informations contenues dans ce site proviennent du travail scientifique réalisé par Catherine Balmelle, Iouri Bermond, Henri Lavagne, Jean Laforgue, Marc Lugand, Christophe Pellecuer, Marie Patricia Raynaud, Daniel Rouquette, Katia Turrel, Archeofactory, MST Patrimoine.

Visite guidée de la villa Gallo-Romaine du IVe siècle, ensemble de mosaïques polychromes décorant la résidence d’un vaste domaine agricole et présentées à leur emplacement d’origine, commentaires sur l’histoire du site et de son activité économique.

Pour plus d’infos, cliquez sur la photo du Musée, ci-dessous.

Le musée aux mosaiques

Adresse et contact: 34140 LOUPIAN
Tel: 04 67 18 68 18  Fax: 04 67 18 68 19 

Près du village de LOUPIAN, en bordure du bassin de Thau, entre Montpellier et Béziers, le long de la via Domitia, cette Villa Gallo-Romaine dévoile pour vous ses 6 siècles d’histoire.
Ce musée de site est un des très rares exemples français de conservation et de présentation « in situ », il est l’aboutissement de plus de trente années d’études et de travaux qui ont permis de sauvegarder et de présenter au public l’important patrimoine que représentent les mosaïques, vestiges de la Villa Gallo-Romaine des Prés Bas.
Le bâtiment d’accueil permet de présenter l’histoire de la Villa (600 ans d’occupation), et de présenter les mosaïques, qui couvrent une surface de 1 000 m2, et d’explique le fonctionnement et le rôle économique de la villa gallo-romaine qui était avant tout un domaine agricole.
A l’intérieur le public circule sur un réseau de passerelles au niveau du sol puis sur une galerie haute qui permet une vue d’ensemble de la résidence.
Elles présentent un caractère exceptionnel car il n’existe aucune autre villa dans laquelle les influences de deux pays aussi éloignés que l’Aquitaine et la Syrie se conjuguent avec autant de force,
Il est Ouvert toute l’année: du 21 juin au 19 septembre 2005, et du 20 septembre 2005 au 19 juin 2006
Et en Vacances scolaires tous les jours. 

La Voie Domitienne (Via Domitia) construite par Cneius Domitius Ahenobarbus reliait l’Italie à l’Espagne. Elle traversait la Gaule Narbonnaise (1ère province romaine en Gaule) en longeant la Méditerranée et son chapelet d’étangs. C’est à proximité de cette artère rectiligne qui passe au Nord de Loupian que l’on retrouve les premières traces d’occupation du site des Près Bas. Trente années de fouilles ont permis de connaître les différentes étapes d’une très longue durée d’occupation (1er siècle avant J.C.- VI ème siècle après). 

A l’origine, c’est d’abord une modeste ferme qui s’installe sur les pentes d’un vallon ouvert sur le bassin de Thau et qui prospère rapidement. 

Pendant le Haut Empire (Ier – IIème s.) la villa possède une grande résidence patricienne équipée de thermes. La viticulture occupe une place importante dans les activités agricoles de la villa : un vaste chai qui peut contenir 1 500 hl de vin est construit. De plus, à cette époque, la production de vin a nécessité l’aménagement d’un petit port sur les rives nord du Bassin de Thau, ainsi que la création d’ateliers de potiers fabriquant les amphores pour le transport du vin. Ces amphores du type « gauloise 4″ étaient marquées avant cuisson des 3 lettres M A F

logo1logodestrianominaduprop.jpg

correspondant aux initiales des trianomina du propriétaire. A la fin de l’Antiquité, la villa est entièrement reconstruite et la résidence du propriétaire devient un véritable petit palais. Le sol des 13 pièces du rez-de-chaussée est couvert de mosaïques polychromes richement décorées. L’atelier de potiers ne produit plus d’amphores mais de la vaisselle utilitaire 

Les mosaiques
Album : Les mosaiques

23 images
Voir l'album
                                                LES MOSAIQUES

Classées Monument historique depuis 1970, elles présentent un caractère exceptionnel car il n’existe aucune autre villa dans laquelle les influences de deux pays aussi éloignés que l’Aquitaine et la Syrie se conjuguent avec autant de force.  Cette particularité pourrait s’expliquer par le goût éclectique du commanditaire ou par la volonté de terminer au plus vite le programme décoratif.  On sait qu’en théorie une équipe de 4 mosaïstes met un an pour exécuter 500 m² de pavement. A Loupian deux équipes travaillant de concert ont pu réaliser les 450 m² d’origine en 6 mois au minimum, 18 au maximum. 

MOSAIQUES AUX SVASTIKASCe pavement, jugé très original par les spécialistes de la mosaïque antique, comprend un tapis central formé d’un méandre de svastikas et une large bordure.
C’est sur cette dernière que l’on trouve ce détail, utilisé pour remplir l’encoiçon d’un médaillon circulaire.
Il s’agit probablement d’un motif végétal composé d’une sorte de marguerite d’où sortent des volutes. 
Ce détail qui occupe un des panneaux de la bordure, présente un arbuste, peut-être un cep de vigne. La façon de dessiner les feuilles s’apparente au style aquitain. 

MOSAIQUE AUX OISEAUX

Cette mosaïque qui appartient à la série Syrienne présente la difficulté d’inscrire un quadrillage géométrique dans une pièce en demi-cercle, d’où quelques maladresses. La trame du quadrillage est faite d’une tresse et son remplissage semble s’épuiser en combinaison de damiers et autres motifs composant des carrés colorés. 

Le bandeau situé le long du seuil présente une sorte de rinceau de feuilles à bord festonné agrémenté de vrilles et abritant des oiseaux. D’un point de vue stylistique, c’est dans les mosaïques d’Antioche, du Liban; de Grèce, d’Albanie ou de Turquie que l’on trouve les comparaisons les plus proches. 

MOSAIQUES AUX DEUX TAPIS

Composé en deux parties, ce pavement présente des compositions géométriques particulièrement complexes. Le grand cercle est cantonné de carrés remplis de motifs de nœuds et de boucles. Le tapis rectangulaire, qui voit se superposer un réseau de cercles sur un quadrillage, est dessiné sur un des petits côtés de la pièce comme pour marquer l’emplacement d’un lit de repos. Le style Syrien de cette mosaïque est tout à fait caractéristique.  

MOSAIQUES AUX ETOILES

Ce pavement présente une composition géométrique stricte fondée sur l’octogone. Il ressemble moins aux mosaïques gallo-romaines qu’à celles du proche orient.  A Antioche, à la fin du IV ème siècle ce type de composition connaît un grand succès et certains motifs de Loupian y sont présents comme l’étoile de deux carrés ou le « fleuron diaphane ». Cette densité d’éléments étrangers fait penser que ce sont des artisans Syriens qui ont exécuté ce pavement. 

MOSAIQUE AUX OCTOGONES

Le tapis central présente une harmonieuse composition de grands et de petits octogones dessinés par des tresses à deux brins. On remarquera la surprenante variété des motifs : végétaux traités de façon réaliste et stylisés et solides évidés en perspective. Ce pavement, d’influence Aquitaine, offre par la petite taille des tesselles et la palette de couleurs (10 teintes employées) un ensemble d’une qualité remarquable. 

MOSAIQUE AUX GAINES D’ACANTHES

Ce pavement est composé d’un tapis central fait d’un quadrillage de cercles sécants entouré d’une bordure végétale.Un enroulement végétal fait d’un rinceau de « gaines d’acanthe », marque le seuil de la pièce. Ici le style est franchement aquitain : les motifs et leur traitement trouvent leur comparaison dans les mosaïques de Séviac, Valence sur Baïsse, Neyrac, Saint-Server ou Pont d’Oly. A noter que l’abside est chauffée par un système d’hypocauste.

MOSAIQUE AUX ARCADES

C’est la plus grande mosaïque de la villa (93 m²) et malheureusement une des plus endommagées.  La partie centrale se présente sous la forme de quatre grandes arcades (la croix de U) déterminant quatre carrés aux angles. Le portique et la croix de U représentés sur cette mosaïque avaient peut-être pour but de reproduire la cour à péristyle de la villa et le vaste jardin qui servait aux réceptions pendant la belle saison ; la salle aurait alors été utilisée lorsque le temps était moins clément. 

MOSAIQUE DE L’AUTOMNE ET DE L’HIVER

On retrouve dans cette salle le thème des quatre saisons représentées sous les traits de personnages placés dans des médaillons. Ici l’automne est illustré par un personnage masculin dont les traits et la carnation sont d’un extraordinaire réalisme.  L’utilisation à profusion de la pâte de verre et de cubes de petite dimension met en lumière le remarquable travail du mosaïste. 

MOSAIQUE AUX FEUILLES D’HEDERAE

Mosaïque décorant une des chambres de la résidence. De style orientalisant, elle présente une composition géométrique de quatre cercles inclus dans des hexagones qui déterminent quatre étoiles et un carré central. La mosaïque utilise une palette de couleurs assez réduite, son dessin est peu modelé. 

MOSAIQUE AUX PAMPRES DE VIGNES

Le décor surprend par le choix du noir et blanc mais aussi par le foisonnement de feuilles de vigne enroulées dans des arabesques ne respectant aucune géométrie. Contrairement aux autres mosaïques, il n’y a aucune construction, aucune ligne directrice. La façon dont ce thème est traité à Loupian renvoie à des exemples d’Afrique, de Tripolitaine et de Turquie. 

MOSAIQUE DU PRINTEMPS

Le thème du décor est celui des quatre saisons, très en vogue à la fin de l’Antiquité. Cette mosaïque est composée de 6 grands cercles bordés de « câbles » en arc en ciel et de tresses. Le médaillon le mieux conservé est celui du printemps, personnage que l’on suppose masculin et coiffé de fleurs. Le nombre des couleurs choisies (on en compte 13) dans une grande variété de matériaux (marbres, calcaires, terres cuites, pâte de verre) est remarquable.

MOSAIQUE AUX CHARDONS

Cette grande pièce est partagée en deux tapis. Dans la première partie, un réseau de tresses dessine un quadrillage régulier rempli de motifs végétaux inscrits dans des médaillons circulaires ou carrés. Le second tapis est structuré par un nid d’abeille. Les hexagones sont remplis une fois sur deux par des motifs comparables à ceux du premier tapis ou par des fleurons aux larges feuilles « cordiformes ». Ici encore l’inspiration Syrienne est de mise.

Publié dans * Rencontres annuelles | Pas de Commentaire »

123
 

LA CRINIERE de KOUMAC |
Force Ouvrière Cordier-Lapeyre |
souvenirs |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | CSF MEINAU - confédération ...
| château de l'Isle
| Oiseaux à Séné Morbihan